Ludmilla et ses vertus

À Caraiva, un village de pêcheurs situé dans le sud de l’État brésilien de Bahia, Ludmila élabore des produits à base d’almescar, un arbre dont les propriétés sont encore largement méconnues.

Dans un vacarme assourdissant, le mixeur peine à réduire en poudre les morceaux de résine d’almescar. Dans cette cuisine où en guise de condiments on trouve de la soude caustique et où les seaux gradués et autres pipettes ont remplacé la vaisselle, Ludmila et l’une de ses employées, s’affairent.

Rien ne laisserait présager que cette demeure de plain-pied, perchée en haut d’une colline avec une vue imprenable sur l’océan ne soit en fait un « laboratoire » où l’on fabrique des cosmétiques. Dans cette villa située à 15 minutes en barque de Caraiva, Ludmila emploie quatre autres femmes pour concevoir de manière artisanale ses produits. Elles élaborent shampooing, huiles, savons et crèmes à base d’almescar, de baies de poivre rouge, ou encore de pitanga , la cerise locale.

Aujourd’hui, elles doivent répondre à une commande. Chaque mois, un hôtel de Trancoso, une station balnéaire située non loin, leur achète des savonnettes pour ses clients.

Huile de coco, huile d’olive et huile de soja sont nécessaires pour élaborer le savon. Ces huiles, une fois assemblées, sont portées à 40 degrés au bain-marie. En parallèle, un mélange de soude caustique et d’eau est refroidi pour que sa température descende à 40 degrés. Une fois les deux concentrés à la même température, ils sont réunis dans un même bac où l’on incorpore des huiles essentielles et de la poudre de résine d’almescar.

« La durée de ce procédé de fabrication varie en fonction de la Lune, je ne sais pas pourquoi mais parfois ça nous prend quinze minutes et parfois une heure pour que le produit ait la bonne consistance. », explique Ludmila.

La mixture sera ensuite versée dans des moules et un processus de sept jours de séchage permettra d’en réduire le pH et de rendre les savons propres à l’utilisation.

« On utilise un maximum de produits locaux, comme l’huile de coco, fabriquée par une des femmes qui travaille ici, mais pour l’huile d’olive et la soude caustique on est obligés de l’acheter ! »

UNE RÉSINE PRODIGIEUSE ?

Ludmila vend ses produits dans une petite échoppe à Caraiva. Ce village, coupé du monde lorsqu’il pleut, où les voitures ne peuvent accéder et qui n’est relié au réseau électrique que depuis 2009, serait également le premier village du Brésil, fondé en 1537.

Pharmacienne de formation, Ludmila, originaire du Minas Gerais, est venue s’installer ici il y a une quinzaine d’années. Il y a quatre ans, avec l’aide et le soutien de l’ONG Caraiva-Viva, la petite entreprise Gahyia a pu voir le jour. 20% de ses bénéfices sont d’ailleurs reversés à l’organisation. En parallèle de ce commerce, la jeune femme donne deux fois par mois aux femmes du village des cours de physiothérapie, car à Caraiva, on ne trouve ni médecin ni pharmacie.

Aujourd’hui, Ludmila aimerait faire grandir sa structure et faire davantage connaitre l’almescar et ses vertus. Étonnamment, peu de publications existent concernant les propriétés de l’almescar, cet arbre originaire d’Amazonie. Pourtant, sa résine est utilisée comme remède traditionnel dans la médecine indienne. Elle est aussi brûlée en guise d’encens lors des cérémonies Pataxo, indiens de la région de Bahia et dans le candomblé, une pratique religieuse née de la rencontre du catholicisme, des rites indigènes et des croyances africaines.

Aux dires de ses adeptes, l’huile pour le corps à base d’almescar vendue à Gahyia soulagerait douleurs musculaires et maux en tout genre, favoriserait la cicatrisation, et, appliqué comme il se doit, serait même aphrodisiaque. Un produit miracle, en somme.

Texte, photos et vidéos :
Caroline Pothier & Grégory Salomonovitch

Publicités

Une réflexion sur “Ludmilla et ses vertus

  1. Foi um prazer estar com vocês. Adorei as fotos e a matéria. Agradeço de coração
    abraços,
    Ludmila

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s