Budget d’un voyage au Chili

Pour un séjour de 60 jours au Chili, nous avons dépensé un total de 2.888€ pour deux sur la base d’un taux de change moyen de 1€ = 770 CL, soit une moyenne de 24€ par jour par personne. Ce qui, ramené au mois, équivaut à 722€ par personne.

Nous avons parcouru plus de 5.000 km du Sud au Nord du pays en franchissant quatre fois la Cordillère pour nous rendre en Argentine. Le Chili est l’un des pays les plus chers d’Amérique du Sud. Nous pensions avoir dépensé plus qu’au Brésil, finalement le montant s’avère identique.

Budget en % selon les types de dépenses au Chili

Budget en % selon les types de dépenses au Chili

NOURRITURE ET BOISSONS

Premier poste de dépenses et près de la moitié de notre budget (1.258 €). Soit 21 € par jour pour deux, ce qui correspond à un repas à 5,20€ par personne (sur la base de deux repas par jour).

Un budget légèrement inférieur à celui du Brésil mais avec un moins bon rapport qualité/prix. La cuisine chilienne est grasse et peu variée, il est difficile de trouver un établissement de catégorie « moyenne ». Face aux tarifs abusifs, nous avons souvent opté pour des snacks dans la rue ou poussé la porte des fast-food locaux, au grand désespoir de Caroline mais pour le plaisir de Grégory. L’unique denrée qui a réussi à nous mettre d’accord est l’avocat (« palta » en chilien). Un délice !

Le budget nourriture comprend également toutes les courses en supermarché quand nous pouvons cuisiner et régaler les papilles de nos hôtes. Pas toujours si économique. Niveau boissons, finies les caïpi, place au Pisco Sour : cocktail local à base de citron, sucre et blanc d’œuf. Ce mélange ne nous aura pas autant transportés… Au Chili, l’eau est potable pratiquement partout. Nous n’avons dû acheter des bouteilles qu’à l’extrême Sud et l’extrême Nord du pays.

Exemples de tarifs pour la nourriture :

  • Un kilo d’avocats : 1.500 CL (1,95€)
  • Un « ceviche » (tartare de poisson) en barquette sur le marché : 1.000 CL (1,30€)
  • Un « completo » (hot-dog avec tomates et avocat : snack préféré de Grégory souvent englouti par paire) dans la rue = 700 CL (0,90€)
  • Un Barros Luco (pain, steak, fromage fondu: snack préféré de Caroline. Son nom est tiré d’un ancien président chilien qui commandait ce met tous les midis : très bonne invention !) = 2.800 CL (3,60€)
  • Un très bon resto pour deux (vin compris) : 50.000 CL (65€)

Exemples de tarifs pour les boissons :

  • Un Coca : 750 CL (0,95€)
  • Un pisco sour : 2.500 CL (3,25€)
  • Une bière (1l) : 2.000 CL (2,60€)
  • Une bonne bouteille de vin : 2.500 CL (3,25€)
  • Un « té con leche » : 900 CL (1,15€)

HERBERGEMENT

Le deuxième poste de dépenses, environ 20% du budget, 162€  par personne et par mois. Nous avons été hébergés gracieusement pendant la moitié de notre séjour au Chili principalement via le Couchsurfing. Sur 60 nuits, seulement 30 sont des nuits « payées ». Au Chili les logements sont relativement chers. Pour une nuit en auberge de jeunesse, hôtel ou chez l’habitant (l’option la plus courante) nous avons déboursé en moyenne 21,70€ pour deux. En sachant que nous avons passé seulement une nuit en dortoir et que nous avons campé dix jours.

Exemples de tarifs pour deux personnes :

  • Nuit la plus chère en hôtel : 35.000 CL (45,50€) // Chambre double, salle de bain privative, petit-déjeuner et terrasse privée avec vue sur le Pacifique à Bahia Inglesa (tarif négocié)
  • Nuit la moins chère en hôtel : 7.000 CL (9€) // Chambre double avec salle de bain partagée dans un hôtel de passe (bruits des ébats partagés également).
  • Camping : 7.500 CL (9,70€) en moyenne // Tarifs abusifs dans les coins touristiques

VISITES

Le troisième poste de dépenses, environ 13% du budget. Le Chili possède une variété de paysages exceptionnels, mais la beauté de Dame Nature a un prix. L’entrée des Parcs Nationaux est toujours payante et il est souvent difficile de contourner les excursions organisées.

Exemples de tarifs de visites par personne :

TRANSPORTS

12% du budget, 89,30€ par personne et par mois, soit le tarif d’une carte « Navi’Go ». Sur 5.608 kilomètres parcourus nous avons effectué près de la moitié en stop. Pour nos trajets en bus nous aurons dépensé en moyenne 12€ pour 100km. Un coût élevé pour le Chili mais qui s’explique par le fait que nous avons utilisé le bus le plus souvent sur de courtes distances. Les tarifs longues distances sont largement plus intéressants mais ne permettent pas de rencontrer autant de monde et de vivre autant d’expériences qu’en stop.

Exemples de tarifs :

  • Carte « Bip! » indispensable pour se déplacer en bus à Santiago : 3.000 CL (3,90€)
  • Un ticket de métro à Santiago : 620 CL (0,80€)
  • Un billet de bus Santiago – Valparaiso : 3.600 CL (4,70€) pour 120km
  • Un billet de bus Santiago – San Pedro de Atacama : 24.000 CL (31€) pour 1.300km

AUTRES 

Notre budget « autres » s’élève à presque 10% du budget total, une part qui n’aurait pas été si importante si notre appareil photo n’était pas tombé en rade. Une mésaventure qui nous sera revenue à près de 200€ entre la réparation de notre CANON S110 et l’achat d’un appareil de dépannage.

Exemple de tarifs :

  • Une réparation d’appareil photo à Santiago : 47.000 CL (60€)
  • Un appareil photo numérique basique : 99.000 CL (130€)
  • Un lama en porte-clés : 1.000 CL (1.30€)
  • Une crème hydratante pour le corps : 2.500 CL (3,25€)
  • Un timbre pour la France : 510 CL (0,65€)
  • Un paquet de 10 cigarettes : 1.200 CL (1,55€)

 

Texte, photo et graphique :
Caroline Pothier & Grégory Salomonovitch

Publicités

5 réflexions sur “Budget d’un voyage au Chili

  1. Bonjour,
    J’ai aussi un problème avec mon appareil photos, je suis à Valparaiso mais je retourne bientôt à Santiago. Où avez-vous fait réparer votre appareil ? Avez-vous été satisfait du service ?
    Bien à vous,

    • Bonjour, nous l’avons fait réparer dans un magasin qui s’appelle Foto Video. Vous pouvez trouver les infos sur internet. Ils sont spécialisés pour les appareils Canon. Voici les coordonnées, vous pouvez les appeler afin de connaitre les conditions.

      Foto Video Bahamondes
      Calle Rafael Canas 16, P 1 Of B, Providencia, Santiago, Chili
      +56 2 2235 6211

      Nous nous avions payé une cinquantaine d’euros pour un problème d’Iris sur notre compact. Nous avons du attendre trois semaines pour la réparation. Et l’appareil tient toujours depuis ! On touche du bois.

      Bon voyage !

  2. Bonjour à tous les 2,
    vos informations budgétaires sont précieuses et parfois alarmantes pour nous qui devons encore aller en Argentine et au Chili. Du coup je vais mettre à jour mon compte CS.
    Je n’ai pas encore eu le temps de « feuilleter » tout le blog, mais j’y retrouve déjà le triptyque : pro, pratique et humoristique. Quand on s’est rencontré à Qosqo Maki, je ne connaissais pas encore vos prestigieuses occupations 🙂
    Un petit conseil pour tenter de baisser sensiblement les dépenses : arrêter les achats de paquets de cigarettes.
    Bonne continuation!

    Philippe
    PS : on a contacté Jorge il y a 3 jours, mais pour l’instant pas de retour

    • Merci Philippe pour ton commentaire, nous te retournons les compliments et conseillons ton blog à tous les mordus de treks et à tous les amoureux d’Amérique latine. Des nouvelles de Jorge? Nous lui avons envoyé un mail pour le prévenir, pas de nouvelles non plus… Arrêter de fumer semble un défi dur à relever sur ce continent pour les accrocs à la nicotine. Un peu plus de rando à 5000 mètres en ferait peut-être réfléchir plus d’un 🙂 Bonne route à vous, on se suit virtuellement!

  3. Pingback: Sur les routes du Chili | Repérages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s