Un peu plus près des étoiles

Le désert d’Atacama au nord du Chili est le paradis des astronomes et autres astrophysiciens. De l’observation à l’œil nu à l’analyse des ondes radio qui nous viennent du plus profond de l’univers.

Depuis une dizaine d’années, Alain Maury, a quitté l’hexagone pour venir s’installer avec sa femme à quelques kilomètres du village de San Pedro de Atacama. Le désert d’Atacama, l’un des plus arides du monde, est un lieu d’observation idéal du ciel. Ici, la voûte céleste se dévoile parfaitement près de 320 nuits par an. Dans ce petit coin de désert à plus de 2.000 mètres d’altitude, Alain et Alejandra ont construit leur demeure entourée de télescopes. Elle, chilienne, spécialisée dans le tourisme, lui, français et astronome. Un bon tandem pour organiser des « visites du ciel ».

Sur le terrain qui entoure la maison d’Alain et Alejandra, au-delà de la vue sur la Cordillère des Andes, ce qui attire l’œil ce sont les télescopes. Une dizaine d’entre eux, de 20 à 60 centimètres de diamètre, sont uniquement dédiés aux « tours », tandis que les autres, robotisés, sont manipulés à distance par des instituts de recherche ou des passionnés.

La terrasse d'observation de Space chez Alain Maury

La terrasse d’observation chez Alain Maury (www.spaceobs.com)

Alain a fui les labos de recherche du CNRS pour faire rêver chaque soir une cinquantaine de visiteurs. Avec humour, il fait voyager les amateurs en présentant à travers le temps et l’espace l’histoire des connaissances de l’homme sur l’univers qui l’entoure.

Les débuts de cette activité touristique ont été difficiles, mais aujourd’hui les « tours astronomiques » attirent nombre de voyageurs. Les habitants de San Pedro ont vite compris que cela pouvait être un filon et dans leur esprit l’idée n’a fait qu’un tour : « si le gringo le fait c’est que ça doit être facile. » Mais rares sont ceux qui peuvent se targuer d’être astronomes et d’avoir quarante années d’observation du ciel derrière eux, les compétences et le matériel requis pour explorer l’univers. Dans les mois à venir Alain mettra à disposition des visiteurs un télescope d’1,15 mètre de diamètre, le plus large appareil accessible aux amateurs.

SONDER L’ÂME DE L’UNIVERS

À une centaine de kilomètres des télescopes d’Alain, toujours dans le désert d’Atacama, se tient l’un des projets scientifiques les plus ambitieux du moment. Il s’agit de l’ALMA (pour Atacama Large Millimeter Array), 66 radiotélescopes, chacun mesurant entre entre 6 et 12 mètres de diamètre, installés à plus de 5.000 mètres d’altitude, qui captent les ondes radio émises dans l’univers. L’objectif d’ALMA est de proposer aux scientifiques du monde entier le plus puissant appareil d’observation du ciel en matière de recherche sur la naissance de l’univers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’ALMA, projet au coût faramineux de 1,4 milliard de dollars, financé par l’Europe, le Japon et les Etats-Unis, est objet de polémiques pour les populations locales. Les Atacameños notamment protestent contre la présence de ces installations sur leurs terres et le peu de rapport que les scientifiques entretiennent avec eux. ALMA proposera par exemple aux touristes une exposition consacrée aux peuples locaux, mais à aucun moment les responsables du projet n’ont sollicité l’administration du musée d’ethnologie de San Pedro de Atacama. Quoi qu’il en soit, ALMA aura des retombées certaines pour la formation des futurs astronomes chiliens.

À côté de l’attrait du désert d’Atacama pour ses richesses historiques, humaines et naturelles, nombreux sont les yeux qui sont tournés vers le ciel, que ce soient ceux du plus simple amateur ou ceux du plus chevronné des astrophysiciens.

Texte :
Caroline Pothier & Grégory Salomonovitch

Image de une :
ESO/S. Guisard


Liens :

  • Le site de SPACE pour en savoir plus sur les tours proposés par Alain Maury. Le tarif pour une « tour » est de 18.000 pesos chiliens par personne. Quasiment chaque soir, excepté pendant les pleines lunes.
  • Le site de Serge Brunier pour admirer le ciel qui entoure notre planète à 360°

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s